Entreprendre à Lesneven : un pari gagnant !

Entreprendre à Lesneven : un pari gagnant !

Avec une évolution de la population de 26% entre 1968 et 2011, Lesneven est une ville attractive qui attire de plus en plus une population dynamique. Outre le travail dans le tourisme, les nouveaux actifs qui s’installent dans la commune ont également pour ambition l’entrepreneuriat. C’est le pari qu’a fait Cécile, une jeune créatrice de 35 ans que nous avons rencontré.

« Bonjour Cécile, pouvez-vous vous présenter et expliquer votre parcours ? »

Bonjour, je m’appelle Cécile R., j’ai 35 ans et je suis originaire de Paris. J’ai rencontré mon compagnon à Brest il y a 5 ans. Au début, je faisais des allers-retours entre Paris et Brest avant de me laisser complètement séduire par la Bretagne.

« Qu’est-ce qui vous a amené à vous installer à Lesneven ? »

Il faut dire avant tout que les réseaux de création d’entreprises du Finistère sont très dynamiques. Il y a énormément d’initiatives comme « Entreprendre au féminin Bretagne » qui accompagnent les jeunes créatrices comme moi. C’est pour cela également que j’ai décidé de m’installer définitivement dans la région. Ensuite le choix de Lesneven vient du fait qu’on recherchait une commune qui combinait les avantages d’une ville comme Brest tout en étant orientée entrepreneuriat. Lesneven répond à ces critères d’autant plus que j’étais tombé sur un article parlant de l’initiative Créateurs des Légendes (ndlr : association qui offre une vitrine pour tous les artisans d’art de la région).

« Parlez-nous de votre entreprise »

J’ai toujours aimé la couture et je m’intéresse beaucoup au secteur de la mode aussi bien féminin que masculin. Parce que mon compagnon se rend souvent dans des galas, j’ai commencé à lui confectionner des nœuds papillon fait maison. Il a adoré et devant l’engouement de ses collègues, j’ai décidé de me lancer dans la création et la vente de nœuds papillon.  Cela fait trois mois que j’ai ouvert ma boutique en ligne, naos-atelier.fr, de vente de nœuds papillon pour hommes. Toutes les pièces sont conçues par moi, du choix du tissu à la confection des modèles. On y trouve des nœuds pour les mariages, les baptêmes mais aussi des modèles plus casual, pour aller dîner en ville.

« Quelle aide avez-vous reçu de la ville ? »

74 entreprises ont été crée à Lesneven, pour une ville de cette taille c’est beaucoup ; on peut donc dire que les dispositifs sont présents. Outre la bourse à la création, j’ai pu rencontrer des professionnels en gestion d’entreprise qui m’ont donné des conseils pour réussir mon lancement. Si pour le moment Naos Atelier est uniquement une boutique en ligne, j’envisage à terme d’ouvrir ma boutique physique pour y exposer mes collections de nœuds papillon.

Si comme Cécile vous souhaitez des informations sur l’entrepreneuriat à Lesneven, n’hésitez pas à vous rapprocher de la mairie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *