Comment bien préparer son concours science po Paris ?

Comment bien préparer son concours science po Paris ?

Pour de nombreux bacheliers, l’entrée à Sciences Po est une source importante de stress. Dans les faits, ils n’ont pas tort, car ce concours est hautement sélectif, moins de 10% des candidats sont retenus. Voici comment faire pour réussir à coup sûr à intégrer le cercle restreint des admis.

La forme est aussi importante que le fond

Toutes les révisions, toutes les précautions et toutes les nuits blanches ne serviront à rien si vous faites plein de fautes en écrivant ! Les fautes sont éliminatoires. Ne l’oubliez pas, Sciences Po est une école d’élite ! Il est souvent rappelé que la forme compte autant que le fond. Dans le cas de ce concours, cette affirmation est encore plus vraie. Vous pouvez être le meilleur de votre classe, si votre orthographe est désastreuse, votre présentation approximative et votre sens de la hiérarchisation laisse à désirer, vous serez éliminé dès le début! 

N'enregistrez pas, apprenez à penser !

Il faut préparer ce concours avec beaucoup de sérieux, le minimum consiste à intégrer une prépa pour réussir votre concours science Po Paris, mais ce n’est pas la seule option. Plusieurs autres techniques existent. D'une part une infinité d’ouvrages permettent de se mettre à niveau. Les acheter est un investissement pertinent. D'autre part, sur internet, plusieurs sites proposent des préparations. Si vous en avez les moyens n’hésitez pas à utiliser simultanément les trois méthodes. Mais surtout, apprenez à penser, à structurer toutes les connaissances que vous allez acquérir pendant votre phase de préparation.

Autres points capitaux

Un boxeur expliquait qu’un bon coup de poing vient des pieds. Cette image est aussi vraie pour le concours de Sciences Po qui doit en réalité se préparer depuis le secondaire, car vos bulletins de notes seront pris en considération lors de l’étude du dossier que vous présenterez en tant que candidat ! Le concours proprement dit est composé de trois épreuves écrites. Un des ouvrages à lire impérativement est “Berstein et Milza”. Son apport est prouvé pour parvenir à survivre à l’épreuve de culture générale. Enfin, inutile de préciser qu’il ne faut pas se saturer. Ce concours se prépare sur le long terme. Établissez un planning plusieurs mois avant et suivez-le à la lettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *