Pourquoi explorer la ville de Lesneven ?

Pourquoi explorer la ville de Lesneven ?

Lesneven est situé à un carrefour important au cœur de la plaine de León, à 5 km de la côte de la Manche. Elle était autrefois la capitale historique de la région de León et reste le principal centre commercial de la région. La municipalité n’est pas très grande et est principalement urbaine.

Que devez-vous savoir sur cette commune de Lesneven ?

La commune de Lesneven et la commune voisine de Le Folgoët forment une seule et même agglomération. La ville de Lesneven se trouve au milieu de la plaine et la vue depuis le clocher de la ville est très ouverte, mais stérile et peu impressionnante, avec des statistiques population Lesneven croissantes au fil des ans.

À l’ouest, c’est plat et la vue s’étend jusqu’à Brest. Au loin, les montagnes du Landernau et les sommets de la chaîne de montagnes de l’Aar bloquent la vue. Au sud et au sud-est, les champs ressemblent à un amphithéâtre, tandis qu’à l’est, à côté d’une colline à quelques kilomètres de Lesneven, on peut voir les clochers de Pronevere et de Boris, au sud-est de Llanwano.

Quelles sont les données démographiques de Lesneven ?

La population de la zone de Lesneven a augmenté régulièrement jusqu’en 1990, mais a diminué entre 1990 et 1999 (-160 personnes). Depuis 1999, la population a encore augmenté (+7 %). Ces dernières années, la croissance de la population est supérieure à la moyenne du Pays de Brest (+3 %), mais elle est généralement plus lente, à l’exception du Grand-Auchan dans le Pays de Brest. Cette croissance concerne principalement les petites communes au sein des municipalités. Ainsi, les communes de Lanarvily (+41 %), St-Méen (+33 %) et Trégarantec (+25 %) ont connu une croissance démographique importante.

Des taux de pauvreté inférieurs à la moyenne du secteur

La côte des Légendes à Lesneven est la plus précaire des communes du Pays de Brest, hors communes urbaines, avec 8,4 % (soit 915 personnes) de la population ayant droit aux minima sociaux de la CAF en 2008. Ce chiffre n’est toutefois pas alarmant ; à titre de comparaison, la moyenne provinciale est de 10,3 % et celle du Pays de Brest de 9,9 %. Parmi les bénéficiaires de minima sociaux, les prestations d’invalidité sont les plus fréquentes (56 %), suivies du RMI (39 %).

Cette proportion est la même dans la plupart des aires urbaines du Pays de Brest. Toutefois, la côte des Légendes à Lesneven se distingue par une proportion de parents isolés inférieure à celle des autres communes (à l’exception de la presqu’île de Crozon), soit moins de 6 %. Cette situation est très différente dans les Communes, où la proportion de la population bénéficiant des minima sociaux varie de 2 % à Trégarin (moins de 10 personnes) à 14 % à Lesneven (470 personnes).

Des taux d’activité supérieurs à la moyenne

La population active comprend les personnes occupées et les chômeurs âgés de 15 à 64 ans. Lesneven a un taux d’emploi de 72 %, ce qui est supérieur à la moyenne de la province (70,5 %) et à la moyenne du Pays de Brest (69 %). Dans le Pays de Brest, le taux d’emploi à Saint-Méon est de 83 %, juste derrière Lo Bréal : en 2008, la côte des Légendes à Lesneven comptait une proportion d’agriculteurs plus importante (4 % et 29 %) que la moyenne brestoise (respectivement 2 % et 23 %). En revanche, la proportion de cadres et d’intellectuels de premier plan est de 8 %, ce qui est inférieur à la moyenne brestoise de 14 %.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *