Le moteur Qwant met en place son tournoi référencement

Le moteur Qwant met en place son tournoi référencement

Le monde du référencement naturel a vu apparaître une nouveauté, et – étonnamment – ça ne vient pas de Google !

Le moteur Qwant, chantre de la protection des données sensibles de ses utilisateurs, s’est lancé dans une innovation inattendue : un concours SEO.

Ce tournoi consiste à saluer 5 concouristes qui parviendront à positionner leur nom de domaine dans les premières positions sur Qwant sur le terme “Qwanturank” à la fin du jeu, qui se termine le 3 juin 2020.

La nouveauté ici n’est pas caractérisée le lancement d’un concours de référencement naturel : les anciens SEO ont déjà rencontré un ou plusieurs concours tels que “loupanthere”. Ce jeu SEO est d’un nouveau type puisque le périmètre sera Qwant et non plus Google, et que pour la première fois c’est le moteur qui construit lui-même le concours

Dans quel objectif ? 

Une opération de comme’ ? 

On pourrait le penser, étant donné la part de marché infirme du moteur. Cependant organiser un Jeu SEO pour faire parler de soi, ce n’est pas non plus quelque chose de très opportun. Car qui se préoccupe des concours de référencement sinon Les SEOs seulement ?

Une entreprise de séduction vers le monde du Search ? 

Une image redorée du moteur envers la population du SEO ? Effectivement, Qwant ayant gâché son lancement il y a 6 ans, il s’était attiré les foudres la plupart des référenceurs avec une annonce totalement confuse. Le concours pourrait assouplir son image auprès d’une corporation au sein de laquelle de nombreuses personnes sont captivées à ce type de défi.

Un but d’amélioration ? 

Il semble que Oui. Les moteurs de recherche tendent à évoluer vers plus de pertinence ; pour ça, soit ils s’appuient sur leurs ressources propres, soit ils utilisent les référenceurs qui chercheront à tester les limites du système. En observant leurs stratégies, les algorithmes évolueront vers plus de précision. Problème … Qwant est un désert ; quasiment zéro visiteur, donc aucun intérêt pour les SEO. Il fallait donc les challenger à se pencher sur ces algorithmes, c’est chose faite avec Qwanturank et ses 50 mille euros de récompense.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *