Bien-être à l’école : des bureaux réglables pour les écoliers

Bien-être à l’école : des bureaux réglables pour les écoliers

Depuis quelque temps maintenant, le mobilier scolaire a fait peau neuve de manière à s’adapter au maximum au développement de l’enfant. En effet, avec l’apparition de nombreux troubles musculo squelettiques, il faut désormais que les chaises et les bureaux soient ergonomiques pour que les élèves puissent apprendre dans les meilleures conditions possibles. 

Du mobilier réglable pour les enfants 

Durant l’enfance, les élèves passent en moyenne cinq à six heures par jour à leur bureau. Ce chiffre passera à environ huit heures par jour à l’adolescence. Quant aux professeurs, il s’agit d’une journée de travail entière et même parfois plus, lorsqu’il faudra corriger des copies. Et ces dernières années, de nombreuses études ont mis en évidence l’apparition de troubles musculo squelettiques chez les enfants. Cela peut aller de la simple fatigue passagère, aux douleurs cervicales en allant jusqu’à des troubles au niveau des articulations. Voilà pourquoi, il était urgent que le mobilier scolaire se mette à la page. Et c’est désormais chose faite puisque par exemple, la ville de Lesneven a investi dans des chaises et des bureaux ergonomiques de manière à offrir des conditions d’apprentissage optimales et un environnement agréable à ses élèves

Des bureaux personnalisables 

Avant, les élèves devaient se contenter du bureau qui leur était assigné. Et évidemment, ce dernier n’était pas forcément adapté à leur taille ni à leur corpulence. De plus, qu’il était bien souvent conçu en bois et en métal, deux matériaux extrêmement lourds et difficilement maniables. Mais aujourd’hui, c’est loin d’être le cas puisque ce sont désormais les pupitres qui s’adaptent aux élèves, comme ce pupitre d’écolier avec deux places entièrement réglable. Conçu dans des matériaux à la fois légers et résistants, il offre une surface large pour que l’enfant puisse y disposer tous ces cahiers et ses crayons. De plus, le plan de travail est orientable et réglable en hauteur pour que le coude de l’élève puisse faire un angle droit et ainsi éviter le risque de tendinite ou de courbatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *